Le Marcheur

26/10/2017

Nouvelle de Nicolas MAGNE / Gro

Ambiance musicale : Ouzback

Illustrations : renaR


Le Marcheur

Son passé, il l'a jeté en pâture au désert derrière lui ; comme un bout de saucisse à un loup affamé. Juste pour gagner du temps.
Au plus loin que portent ses souvenirs,
il y'a Zed et la bande.
Avant, rien.
Son futur, c'est la seconde d'après son présent. Son prochain pas. Au-delà, toute spéculation est inutile. Encombrante.
Vivre, juste vivre et marcher. Parce qu'il est trop facile de s'arrêter pour mourir.


Zed

Un ego puissant et glacé
Que le souffle brûlant du désert
ne saurait dégeler.
Un souvenir sanglant,
Qui jamais ne s'efface.
Une rage froide qu'on porte
Et qui protège